Petits mais nombreux : ce que nous disent les petits animaux de l’environnement passé et présent

« Petits mais nombreux : ce que nous disent les petits animaux de l’environnement passé et présent »


Vendredi 20 mars 2020

 

Les sites préhistoriques livrent souvent de grandes quantités d’ossements de petits animaux (micromammifères, reptiles, amphibiens, oiseaux…) regroupés sous le terme de microfaune. Ces animaux apportent de nombreuses informations sur l’environnement des sites aux différentes périodes de leur occupation, et jusqu’à l’actuel.
Avec une évolution très rapide, les différentes espèces de micromammifères et notamment les rongeurs, permettent également de dater les niveaux archéologiques dans lesquels ils sont découverts.

Par la rencontre avec une chercheuse du Muséum national d’histoire naturelle, spécialiste de l’étude de cette « microfaune » et la visite de l’abri Pataud et du Musée national de Préhistoire, nous proposons de découvrir tout ce que peut nous apporter l’étude de ces petits animaux pour la compréhension de nos sites préhistoriques.

Dans le cadre de l'appel à projet « Petits mais nombreux : ce que nous disent les petits animaux de l’environnement passé et présent » en partenariat avec Cap Sciences, le Musée national de Préhistoire, le Muséum national d'Histoire naturelle et la Réunion des Musées Nationaux proposent un parcours pédagogique d'une journée aux Eyzies.



10h00 / visite du site de l’abri Pataud avec un conférencier du Muséum national d’Histoire naturelle


Public : scolaires, 1 ou 2 classes de Terminale S
Lieu : abri Pataud, Les Eyzies (24)
Durée : 1h30

Ce gisement majeur couvre la première moitié du Paléolithique supérieur entre -35 000 et -20 000 ans. Les 14 niveaux archéologiques qui y ont été mis au jour contiennent de très nombreux ossements de faune, et en particulier de petits animaux. Cette micro faune a permis d’obtenir de nombreuses informations, notamment sur le climat et l’environnement aux différentes périodes d’occupation de l’abri.

14h00 / visite du Musée national de Préhistoire avec un conférencier de la Réunion des Musées Nationaux – Grand-Palais


Public : scolaires, 1 ou 2 classes de Terminale S ou post-Bac
Lieu : Musée national de Préhistoire, Les Eyzies (24)
Durée : 1h30

Dans les salles du Musée national de Préhistoire un parcours thématique, s’appuyant sur quelques exemples concrets, souligne la contribution de l’étude des faunes (grands et petits mammifères) à la connaissance de l’environnement et des modes de subsistance durant la Préhistoire. Ces présentations permettront de discuter de ce que peut nous apprendre l’analyse des ossements animaux retrouvées dans les sites préhistoriques. Et en particulier des apports spécifiques des petits animaux par rapport à l’étude des grands mammifères.

15h30 / rencontre avec une chercheuse du Muséum national d’Histoire naturelle


Public : scolaires, 1 ou 2 classes de Terminale S ou post-Bac
Lieu : Musée national de Préhistoire, Les Eyzies (24)
Durée : 1h00

Les élèves seront ensuite invités à échanger avec une chercheuse du Muséum national d’Histoire naturelle, spécialiste de l’étude de ces petits animaux. La rencontre comprendra une présentation des méthodes d’étude, une discussion avec la chercheuse et la présentation d’exemples d’ossements des animaux concernés.
Chercheuse : Emmanuelle Stoetzel, Chargée de recherches au CNRS, Département “Homme et Environnements”, UMR 7194 du CNRS “Histoire naturelle de l’Homme préhistorique”.



A 18h30, conférence "Des souris et des hommes: intérêt et diversité des études microfauniques en contexte archéologique" à destination du grand public aura lieu à l'auditorium du Musée national de Préhistoire, Les Eyzies-de-Tayac, en présence d'Emmanuelle Stoetzel, chargée de recherches au CNRS, Département “Homme et Environnements”, UMR 7194 du CNRS “Histoire naturelle de l’Homme préhistorique”.