Image collection header

La vie quotidienne

Gravettien
« Bouchon d'outre » de La Roque-Sant-Christophe RMN, dist. RMN-GP, cliché P. Jugie
« Bouchon d'outre » de La Roque-Sant-Christophe
La vie quotidienne

« Bouchon d'outre » de La Roque-Sant-Christophe

La Roque-Saint-Christophe, sur la commune de Peyzac-le-Moustier, est célèbre pour son fort et sa cité troglodytiques. Mais au pied de la falaise s’ouvre un abri de 70 m d’ouverture et 15 m de profondeur qui recelait des niveaux d’occupation de différentes périodes. De 1912 à 1913, Denis Peyrony y travaille et met au jour deux couches gravettiennes, dans lesquelles il découvre cet objet, signalé en 1932 comme probable « bouchon d’outre » et publié en 1939.

Les « bouchons d’outre » se composent d’une partie conique munie d’incisions larges et profondes, opposée à une autre partie, de forme variée, avec ou sans décor. Celui de La Roque-Saint-Christophe semble cassé, seule partie conique ayant alors subsisté.

Les « bouchons d'outre » sont des objets dont la vocation est encore inconnue. Dans le cas d’une utilisation comme bouchon d’un récipient organique souple, les cannelures de la partie conique pouvaient favoriser l’étanchéité. Il en existe sept, tous dans le Gravettien français, trouvés à Brassempouy (Musée d'Archéologie nationale), à la Roque-Saint-Christophe, à Laugerie-Haute, au Roc-de-Combe-Capelle (Musée national de Préhistoire) et aux Vachons. Celui du Fourneau-du-Diable est le seul à être en bois de renne, les autres sont en ivoire de mammouth. La plupart ont été trouvés en Dordogne.

Autres collections

vitrine
5 périodes clés

Les espaces

Media Name: museenational_de_prehistoire5_rmn.jpg
3 périodes clés

Les sépultures