L’ADN à remonter le temps

10 novembre 2023

Il y a tout juste 70 ans, la découverte de la structure en double hélice de l'acide désoxyribonucléique (ADN) a révolutionné notre compréhension du monde vivant. L’ADN nous permet de comprendre nos différences, nos parentés, nos maladies, etc. Il a aussi, très logiquement, bouleversé un certain nombre d’autres sciences, dont l’archéologie et la paléontologie. L’ADN ancien a transformé par bien des aspects notre perception du passé, comme en témoigne l’attribution du prix Nobel de médecine 2022 à l’analyse du génome de Neandertal.

Ce projet d’action d’initiatives de culture scientifique, technique et industrielle a pour objectif de saisir les enjeux et les développements actuels des travaux sur l’ADN ancien et, par extension, tout le potentiel de cette clé de décryptage du vivant. Des expériences d’extraction et d’analyse de l’ADN, dont la faisabilité par des collégiens a déjà été testée à l’occasion de stages, seront proposées.

Télécharger le PDF : 

Contact : 

Jean-Marc Elalouf, Directeur de recherche, Commissariat à l’énergie atomique, Service de Biologie Intégrative et Génétique Moléculaire (SBIGeM), jean-marc.elalouf@cea.fr


L’activité proposée est à destination du public scolaire et du grand public.

Pour le public scolaire (cycle 4 - classes de 3ème, lycées d’enseignement général et technologique, enseignement supérieur) :

10h00 : Visite du Musée national de Préhistoire avec un conférencier de la Réunion des Musées nationaux

Lieu : Musée national de Préhistoire, Les Eyzies (24)

Durée : 1h30

Parcours dans les collections permanentes incluant plusieurs temps :

  • Découverte des grandes étapes de l’évolution de l’environnement au cours de la Préhistoire
  • Focus sur quelques espèces emblématiques (Homo, Canis)

11h30 : Démonstration de l’utilisation d’un laboratoire portable d’analyse de l’ADN

Lieu : Musée national de Préhistoire, Les Eyzies (24)

Durée : 1h

Des appareillages pour l’extraction et l’analyse de l’ADN par amplification génique seront présentés et mis à disposition des élèves pour une initiation à l’utilisation de ces méthodes. L’extraction d’ADN à partir de fragments osseux sera réalisée, et la méthode de PCR en temps réel, popularisée par la détection du COVID-19, sera mise en œuvre pour la détection de traces d’ADN.

14h00 : Visite du gisement préhistorique de Laugerie-Haute

Lieu : Laugerie-Haute

Durée : 45 mn (+ 45 min déplacement)

La visite du site paléolithique récent de Laugerie-Haute (Les Eyzies), site de référence de la Préhistoire européenne, sera utilisée comme exemple et support pour aborder les questions liées à la conservation de l’ADN ancien et des conditions nécessaire à son utilisation (pollutions, biais, climats, etc.).

15h30 : Rencontre avec un chercheur du Commissariat à l’énergie atomique

Lieu : Auditorium du Musée national de Préhistoire, Les Eyzies (24)

Durée : 1h

Chercheur : Jean-Marc Elalouf, directeur de recherche au Service de Biologie Intégrative et Génétique Moléculaire (SBIGeM) du Commissariat à l’énergie atomique (CEA).

Les élèves seront ensuite invités à échanger avec un chercheur du Commissariat à l’énergie atomique, spécialiste de l’ADN ancien et de la paléogénomique. Après la démonstration de la manipulation du laboratoire portable d’analyse en fin de matinée, la rencontre comprendra une présentation des méthodes d’analyse et une discussion avec le chercheur.


Pour le grand public :

18h30 Conférence grand public : Étude du génome et de l’alimentation d’espèces éteintes par Jean-Marc Elalouf

Lieu : Auditorium du Musée national de Préhistoire, Les Eyzies (24)

Durée : 1h30

Jean-Marc Elalouf est spécialiste de l’ADN ancien. Il est directeur de recherche au Service de Biologie Intégrative et Génétique Moléculaire (SBIGeM) du Commissariat à l’Énergie Atomique (CEA). Il a travaillé sur de nombreux gisements préhistoriques et dans des grottes ornées (Chauvet-Pont d’Arc, Enlène, les Trois-Frères, Niaux). Il travaille sur le génome de nombreuses espèces, disparues ou non, ainsi que sur leur alimentation. Ses travaux associent les méthodes modernes de séquençage de génomes complets, et des méthodes basées sur une instrumentation mobile utilisable sur un chantier de fouilles.

Porteur du projet : Marie-Cécile Ruault-Marmande, Chargée du développement culturel et de la communication, marie-cecile.ruault-marmande@culture.gouv.fr

Installation temporaire : voir l'invisible des corps
Janvier à avril 2024
Les collections voyagent
Lascaux à Monaco

Du 19 avril au 21 novembre 2024