Image collection header

La parure

Châtelperronien
Anneau en ivoire d'Arcy-sur-Cure RMN, dist. RMN-GP, cliché P. Jugie
Anneau en ivoire d'Arcy-sur-Cure
La parure

Anneau en ivoire d'Arcy-sur-Cure

De nombreuses cavités s'ouvrent dans les falaises d'Arcy-sur-Cure (Yonne), avec des vestiges allant du Paléolithique moyen au Moyen-Âge ainsi que deux grottes ornées préhistoriques. Découverte en 1939 et fouillée par André Leroi-Gourhan de 1956 à 1961, la grotte du Renne est le lieu de référence pour l’étude du passage de l'Homme de Néandertal à Homo sapiens.

Site-clef pour l'étude de cette période de transition entre deux humanités préhistoriques, la grotte du Renne comprend trois niveaux châtelperroniens (couches VIII à X), période où les témoins d'une expression graphique et les objets de parure commencent à se multiplier et se diversifier, comme en témoigne ce morceau d'ivoire découpé en anneau.

Il est généralement admis que les auteurs de de ces industries sont les derniers Néandertaliens. L’association entre l’industrie châtelperronienne et les vestiges de Néandertalien, basée sur les fouilles de Saint-Césaire et d’Arcy-sur-Cure, continue cependant d’être discutée, à cause des perturbations subies par les deux sites.

Altre collezioni