La parure de Saint-Germain-la-Rivière

La parure de Saint-Germain-la-Rivière

La parure de Saint-Germain-la-Rivière

La parure
Partager
Matière et technique: 
Matériaux : Canines de cervidés percées et gravées, perles en stéatite et coquillages (Trivia europea
Origine et date: 
Période : Magdalénien moyen (datation de la sépulture : 15780 BP)

La sépulture magdalénienne de Saint-Germain-la-Rivière est datée de 15 780 ± 200 B.P.

Les 70 craches de cerf perforées de la parure sont toutes décorées d’une série d’entailles ou de croisillons. L’ensemble comprend également une perle en stéatite décorée ainsi que des coquillages biperforés et ocrés. La rareté des traces d’utilisation sur ces objets empêche de conclure sur leur mode d’attache.

Des études récentes attestent qu’au Magdalénien, en raison de l’environnement steppique sec et froid, le cerf était rare voire absent dans le Sud-ouest de la France. Les craches, acquises par échanges ou lors de grands déplacements, seraient alors porteuses d’une grande valeur.

La sépulture de Saint-Germain-la-Rivière nous invite à s’interroger sur le rôle de la parure dans l’identification de groupes sociaux privilégiés.