Toutes les actualités

Centre Pompidou

Préhistoire, une énigme moderne

Centre Pompidou

Centre Pompidou

Préhistoire, une énigme moderne - Centre Pompidou
Publié le 26 Juin 2019
Découvrez dans Préhistoire, une énigme moderne des œuvres majeures prêtées par le Musée national de Préhistoire.

Du 8 mai 2019 au 16 septembre 2019

À travers une exposition originale, le Centre Pompidou présente les liens qui unissentl'art moderne et contemporain à la préhistoire. Comment, dans ce grand moment de criseque l’on appelle « modernité », les artistes puis la société dans son ensemble ont subi l’attrait des « origines » ? Comment s’est ainsi constituée une vision fantasmée de « ce qui était avant l’Histoire » ? L’exposition révèle ainsi que certains des plus importants artistesdu 20e et du début du 21e siècle ont été hantés par la question de la « préhistoire » : Picasso, Miró mais aussi Cézanne, Klee, Giacometti, Ernst, Beuys, Klein, Dubuffet,Louise Bourgeois, Marguerite Duras, Robert Smithson, et, parmi nos contemporains,Giuseppe Penone, Miquel Barceló, Wim Wenders,Marguerite Humeau, Pierre Huyghe,Dove Allouche, etc. Parallèlement, par la présentation de nombreux documents, l’exposition montre que, pour nous, la « préhistoire » fonctionne comme une « machine à remuer le temps ». Les forces qui s’y exercent tirent leur fécondité de leurs contradictions mêmes : le besoinde déconstruction et le besoin de refondation ; la sortie de l’histoire et la plongée dans l’histoire ;le désir de révolution et la peur apocalyptique.

 

Les objets prêtés par le musée pour cette exposition

 

Propulseur décoré d’une figure animale dit « Propulseur au félin » - Abri de La Madeleine (Tursac, Dordogne)

Epoque Magdalénienne (vers -15 000 ans)

Ivoire sculpté en ronde-bosse, 10,4 x 6,9 x 2,3cm

Musée d’archéologie nationale – Domaine national de Saint-Germain en Laye, en dépôt au Musée national de Préhistoire, Les Eyzies

© MNP, Philippe Jugie

 

 

 

Bâton perforé et gravé de trois têtes de bovinés - Abri de La Madeleine (Tursac, Dordogne)

Epoque magdalénienne (vers -13 500 à -12 000 ans)

Bois de cervidé sculpté et gravé, 15 × 3,2 cm

Musée d’archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye, en dépôt au Musée national de Préhistoire, Les Eyzies

© MNP, Philippe Jugie

 

 

 

 

 

Bloc gravé d'un cheval "bondissant" - Abri de La Madeleine (Tursac, Dordogne)

Epoque magdalénienne (vers -13 500 à -12 000 ans)

Bloc calcaire gravé, 28 × 31 cm

Musée d’archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye, en dépôt au Musée national de Préhistoire, Les Eyzies

© MNP, Philippe Jugie

 

 

 

 

 

 

Galet gravé de traits obliques et perpendiculaires - Αbri de Laugerie-Basse (Les Eyzies, Dordogne)

Εpoque protomagdalénienne (vers -22 000 à -20 000 ans)

Galet de gneiss gravé, 27 × 18 × 12 cm

Musée national Préhistoire, Les Eyzies

© MNP, Philippe Jugie

 

 

 

 

 

Pierre à cupules - Abri de la Ferrassie (Savignac-de-Miremont, Dordogne)

Epoque aurignacienne (vers -30 000 ans)

Bloc calcaire gravé, 29 × 24 × 10 cm

Musée national de Préhistoire, Les Eyzies

© MNP, Philippe Jugie

 

 

 

 

 

 

Fragment osseux décoré de têtes de bouquetins se suivant - Grotte Richard (Les Eyzies, Dordogne)

Epoque magdalénienne (vers -13 500 à -12 000 ans)

Côte d’herbivore gravée, 18,5 × 2,7 × 1,2 cmMusée national de Préhistoire, Les Eyzies

© MNP, Philippe Jugie