Les relations internationales

Fort de cette tradition née dès les premières fouilles préhistoriques conduites en Dordogne, le Musée national de Préhistoire a toujours eu à coeur d’entretenir des liens étroits avec des institutions et des collègues étrangers et d’être la tête de pont du réseau des musées spécialisés en archéologie paléolithique. Citon, par exemple, des collaborations fertiles avec les Etats-Unis (Museum of Natural History, New York...), l’Espagne, l’Italie, l’Allemagne, la Géorgie (Musée d’archéologie de Tbilissi), la Sibérie...